Santé

Voici pourquoi vous devez arrêter d’utiliser de la vaseline

On retrouve la vaseline dans presque tous les foyers du monde. Elle est souvent utilisée en toute confiance et est employée pour plusieurs choses. La recherche a pourtant montré que la vaseline n’était pas aussi bonne qu’elle n’en a l’air. Voici pourquoi on doit arrêter d’utiliser de la vaseline.

Les raisons pour lesquels on doit arrêter l’utilisation de la vaseline.

Vous utilisezde la vaseline pour soigner les lèvres gercées ou les brûlures ? arrêtez immédiatement. Cela est aussi valable pour la gelée de pétrole, en particulier. Elle a d’abord été découvert dans le milieu des années 1800, lorsque les personnes l’employaient pour le revêtement du fond des plates-formes pétrolières. Elle semble être complètement naturelle mais en réalité, elle contient, des ingrédients qui peuvent menacer votre santé ! Les objectifs principaux de la gelée de pétrole sont d’apaiser ainsi que de soigner la peau. Pourtant, ce n’est pas tout à fait le cas. La vaseline y crée plutôt un environnement parfait pour la prolifération des bactéries ! Elle provoque également la fermeture des pores !

La vaseline est remplie d’hydrocarbures. Ce sont en fait sont des composés contenant uniquement du carbone et de l’hydrogène. Les hydrocarbures sont impliqués dans la pollution de l’air. Les principales sources d’hydrocarbures dans l’environnement naturel sont la décomposition bactérienne de la matière organique, les feux de forêt et la végétation. La combustion incomplète de l’essence qui a alimenté les véhicules et les machines industrielles, représentent 1/6 e des hydrocarbures dans l’atmosphère. Ces composés peuvent être extrêmement dangereux pour votre organisme ! Les effets secondaires de pétrolatum sont la présence des sous-produits du pétrole dans les tumeurs du sein, l’étouffement de la peau, le vieillissement prématuré et de l’acné chronique.

Une étude mettant en relation les impuretésd’hydrocarbures aromatiques polycycliques ou le HAP au cancer du sein a été réalisée à l’Université de Columbia. L’étude indique que le tissu mammaire des femmes atteintes d’un cancer du sein étaient 2,6 fois plus susceptibles de détenir des quantités accrues de HAP liés à leur ADN, que celui des femmes sans le cancer du sein. Les hydrocarbures aromatiques polycycliques se trouvent dans les gisements de pétrole, de charbon et de goudron en tant que sous-produits de la combustion du carburant. Les chercheurs K.Dunnick Juin, Michael R.Elwell, James Huff et J.Carl Barrett de l’Institut national des sciences de la santé de l’environnement, Research Triangle Park, Caroline du Nord ont également constaté que les HAP ont été trouvés dans les gènes mutés des animaux de test, atteints d’un cancer de la glande mammaire.

D’autres études montrent que la gelée de pétrole étouffe la peau. La recherche à la HerbResearchFoundation a indiqué que cette dernière absorbait jusqu’à 60 pour cent des produits chimiques avec lesquels elle est en contact,et cela directement dans la circulation sanguine. La société de Maquillage biologique a fait remarquer quele pétrolatum, développé pour son coût, glisse efficacement dans l’application du maquillage. Pourtant, celaétouffe la peau qui absorbe ces produits chimiques de façon directe, réduisant ainsi l’apport d’oxygène. Avec de nombreux agents cancérigènes tels que la nicotine, la pollution de l’environnement et de l’ingestion d’additifs chimiques ainsi que l’absorption de ces produits peut augmenter la quantité des radicaux libres, qui peuvent causer un vieillissement prématuré de la peau et uneusure précoce des organes.