Uncategorized

Voici pourquoi vous faites des oublis !

Vous vous détestez certainement lorsque vous oubliez quelque chose ! Nous oublions tous parfois certaines choses mais les oublis fréquents peuvent très vite devenir gênants et handicapants ! Pour remédier à ces problèmes, il faut en trouver la cause.

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent être la cause de vos oublis et certains sont vraiment incroyables !

1. Les médicaments

La prescription de médicaments tels que les antidépresseurs, les antihistaminiques, les relaxants musculaires, les tranquillisants, les somnifères, les anxiolytiques ainsi que certains analgésiques peuvent être la cause de vos oublis.

2. Le tabac

Fumer est une mauvaise habitude qui peut causer de nombreux problèmes de santé. Cela peut également diminuer l’apport en oxygène du cerveau et endommager votre mémoire.

3. L’alcool

Boire de grandes quantités d’alcool peut altérer votre mémoire.

4. Les drogues

Il a été prouvé que l’usage permanent de drogues peut causer des réactions chimiques dans le cerveau, qui aura alors des difficultés à se souvenir de ce dont vous souhaitez vous rappeler.

5. Le manque de sommeil

L’insomnie et le manque de sommeil augmentent votre fatigue et ont pour conséquence des oublis.

6. La dépression et l’anxiété

Elles peuvent entraîner des difficultés pour vous concentrer et affecter sensiblement votre mémoire.

7. Le stress

Le stress peut affecter votre mémoire, tout spécialement s’il est dû à un traumatisme émotionnel.

8. Une alimentation pauvre

Un régime sain est indispensable pour le bon fonctionnement de votre cerveau. Il est recommandé de consommer une alimentation riche en protéines et en graisses saines et de prendre chaque jour des suppléments en vitamines et minéraux.

9. Le vieillissement

Oublier les choses devient plus fréquent avec l’âge. Cela rend également plus difficile l’apprentissage de nouvelles informations. Cependant, l’âge ne cause pas de pertes de mémoire significatives à moins qu’elles ne soient causées par une maladie neurodégénérative.