Uncategorized

Comment arrêter de boire de l’alcool naturellement

Nous connaissons tous une personne de notre entourage qui souffre d’une addiction à l’alcool, ou alors en êtes vous-même victime ? Pas de panique, il existe des solutions, pour vous aider à arrêter de boire de l’alcool naturellement.

L’alcoolisme, les chiffres clés

La consommation moyenne d’alcool en France est de 2.7 verres par jour. En 2009, 49.000 décès ont été déclarés dont la majorité sont causée par le cancer, les maladies cardio-vasculaires mais aussi la conduite en état d’ivresse. C’est également une cause importante dans la mortalité prématurée qui concerne les hommes (36 .500 décès) et les femmes (12.500 décès).

Comment arrêter de boire de l’alcool naturellement

Parmi les méthodes pour arrêter de boire de l’alcool de façon naturelle figurent :

L’hypnose : L’hypnose a fait ses preuves dans le sevrage des personnes alcooliques. Selon Crasilnek & Hall (1985), les résultats sont plus importants dans les protocoles, comportant plusieurs séances et un suivi d’au moins 6 mois. Le taux de réussite serait d’environ 67% comparé aux protocoles n’ayant qu’une seule séance, dont les taux de réussite n’excèdent pas 20%. L’hypnose fonctionne particulièrement, car il faut savoir que la dépendance est avant tout psychologique, elle permet théoriquement d’atteindre le subconscient afin de faire ressurgir d’éventuels traumatismes liés au problème, à l’addiction. Le praticien va également essayer de modifier la perception du patient vis-à-vis de l’alcool, afin de changer son comportement par rapport à celui-ci.

L’acuponcture : L’acuponcture est une technique pratiquée dans la médecine chinoise afin de soulager ou de traiter diverses maladies, en agissant sur les méridiens énergétiques. Elle consiste à planter de petites aiguilles à des endroits précis afin de rétablir l’équilibre énergétique du corps. L’acuponcture sert d’ailleurs de thérapie dans l’arrêt du tabac. Quant à l’alcool, une étude sur 188 cas d’alcoolisme a été réalisée à Norilsk en Russie (entre 1993 et 1995) en utilisant l’acuponcture. La cure était basée sur 10 jours avec une prise simultanée de comprimés. Les résultats ont été très satisfaisants car la guérison de 126 cas a été obtenue après seulement 1 cure, 16 autres après la deuxième cure.

Je vous conseille toutefois de demander l’avis d’un médecin avant de recourir à ce genre de méthode afin qu’il vous oriente chez un bon praticien.

Les remèdes naturels à base de plantes : L’un des remèdes les plus efficaces jusqu’à ce jour restent les élixirs à base de plantes. Le Kudzu est particulièrement puissant pour le traitement de la dépendance à l’alcool. Ces racines sont très riches en isoflavones issues de la famille des flavonoïdes. Ces derniers sont des antioxydants et permettent de réduire les dommages liés à l’alcool. On retrouve également la daidzéine qui est utilisée comme agent anti-inflammatoire et antimicrobien. Le Kudzu va venir soulager votre sensation de manque. Le traitement, dépendra également de votre niveau de dépendance, mais on conseille généralement une prise de 2 gélules par jour pour commencer.

Les traitements cités ci-dessus sont naturels et particulièrement efficaces. Toutefois, demandez l’avis d’un médecin car la guérison se traite au cas par cas. Lui seul pourra vous orienter vers la bonne méthode à adopter. Et n’oubliez pas, le sevrage dépendra essentiellement de vous ! Si vous n’êtes pas prêts mentalement, les autres remèdes ne fonctionneront pas. Soyez persévérant ! Bon courage, vous allez y arriver !